Une révélation glaçante

Publié le par Murasane

DSCN7787.JPG

Cher Lecteur, il n'aura pas échappé à votre sagacité naturelle que derniérement, il a beaucoup été question d'une certaine éruption volcanique venue d'Islande. D'aucuns se sont inquiétés qu'un nuage de cendres propulsé dans l'atmosphére puisse bloquer une bonne partie du trafic aérien mondial, clouant au sol des milliers de passagers et coûtant des sommes astronomiques, comme si cela avait la moindre importance. Je suis particulièrement choqué, mais nullement surpris, que l'ensemble des journalistes et spécialistes, pourtant si prompt à commenter tout et n'importe quoi, un tremblement de terre par ci, des émeutes par là, est pu passer à côté d'une information aussi importante, autant dire, de l'essentiel.

Cher Lecteur, vous savez ce blog profondément citoyen, sans concession et d'une impertinence que je dois bien qualifier d'incandescente, aussi je me fais un devoir de vous réveler ce gigantesque scoop, honteusement flouté par la clique manipulatrice qui contrôle le microcosme politico-médiatique.


Oui, cher Lecteur, toute cette histoire d'éruption volcanique n'est que le résultat d'un tortueux complot, ourdie par le peuple d'Islande. Celui-ci, que l'on croit volontiers doté d'un naturel calme et sympathique, certes parfois un peu renfermé mais toujours de bon aloi, bout en réalité de l'intérieur.

L'islandais ne voit pas le soleil pendant six mois, il est isolé sur son septentrional ilôt, perdu dans l'Océan Atlantique Nord, et en est réduit à pécher la morue pour tuer le temps; bref, il s'ennuit. Et il enrage, ce peuple sombre et fier, il ne supporte plus l'indifférence dans laquelle il est confiné par nous, peuples du monde qui ne vivont pas sur un glaçon aussi reclu que minuscule. Et là, la goutte d'eau qui fait déborder la cerise sur le gâteau, l'Islande a subit de plein fouet la cataclysmique crise économique de 2008. 

Elle qui pouvait se targuer d'être au premier rang mondial de terme de développement humain (IDH), se retrouve maintenant en situation de quasi-faillite, à vivre au crochet du FMI, ce qui lui vaut son bucolique surnom de "clocharde de l'Atlantique". Bref, il n'est pas nécéssaire d'être fin connaisseur de l'âme humaine qui concevoir qu'ils en sont aigris de ces tracas, les islandais. Et ils sont décidés à se venger ! 


Je ne fabule point. Il est de notoriété publique que l'Islande est truffée de quantités de geysers, des gentils volcans qui crachent de l'eau chaude, ce qui est parfait pour faire des jacuzzis ou produire de l'énergie. Il est donc pour le moins étonnant que l'on est affaire, comme "par hasard", à un volcan éructant des tonnes de cendres redoutables pour la propulsion aéronautique. Il est à noter que ce volcan, le désormais fameux  Eyjafjallajökull, s'est réveillé la dernière fois il y a plus de 200 ans, affamant au passage le bon peuple de France et favorisant une révolte populaire contre notre bon roi Louis XVI, qui en perdit la tête. Coincidence ? Je ne pense pas...

Et puis, de vous à moi, qu'est que cette langue de barbares ? Cette idiome bardé de consonnes prolixes, de trémas vicieux, de þ, de ð et d'autres symboles cabalistiques qui polluent la prononciation. C'est bien simple, personne n'arrive à prononcer le nom de ce satané volcan, si bien que de nombreux journalistes se sont humiliés en tentant de le dire dans un françislandais plus qu'approximatif. De la à croire que cela est fait exprès... 

Mais, cher Lecteur, je le sens bien, vous êtes encore dubitatifs vis-à-vis de la malice de l'Islande. Considérez donc ceci: l'Islande est le pays d'origine de la chanteuse Björk.

...

Vous conviendrez avec moi que ce peuple est satanique.


Mais, tout à leur ire et leur soif de vengeance, ces néo-vikings venus du froid ne se rendent pas compte qu'ils jouent avec le feu. En effet, nous allons au devant d'une catastrophe épique, de celles qui renversent l'Histoire. Rappelez vous, il y a 65 millions d'années... Des sauriens géants régnaient sur la Terre, ils la dominaient depuis des années quand d'un coup, ils moururent. Comment ont-ils disparu ? A cause d'un supervolcan ! (ou d'un météore, ou les deux).

Voilà, cher Lecteur, voilà ce que risque l'Humanité, par la folie furieuse de quelques barbares nordiques insulaires ! Ceci, c'est l'apocalypse cendrée qui nous attend, c'est l'Armageddon poussiéreuse, c'est 2012 avant l'heure ! Nous sommes perdus. 

Commenter cet article