Au coin du feu

Publié le par Murasane

DSCN7754

Prenez place, cher Lecteur, mettez vous à l'aise. Prenez une coupe de champagne, un bon cigare, quittez vos guêtres et réchauffez-vous auprès d'un bon feu. Détendez-vous, oubliez vos soucis, restez autant que vous voulez, parlez, dormez, vous êtes bien.

Cette décontraction qui, je vous l'assure, ne m'est pas coutumière, je peux vous l'expliquer aisément. Comme me l'a jadis enseigné mon biaïseul Louis-Murasane de Toscanie, lorsque l'on plonge dans le gouffe béant et insondable de la fainéantise caractérisée, il n'existe que deux alternatives: se rattraper et grimper patiemment la paroi à l'aide d'obstination et de ses dents, ou bien faire en sorte d'entraîner dans sa chute tous les témoins.

...

Libre à vous de partir, mais il reste du champagne.

Oui bon d'accord, la prochaine fois, je reviens avec un vrai sujet. Ainsi, qu'avec la bannière du blog, qui est bientôt prête. 

Commenter cet article